Top

1- Formation professionnelle initiale et permanente

Le coach a reçu une formation professionnelle initiale théorique et pratique, reconnue et apte à créer une compétence d’exercice du métier de coach. Il s’engage à régénérer sa formation et son développement personnel tout au long de l’exercice de sa profession, via des participations à des sessions de formation complémentaires.

2- Processus de travail sur soi

Le coach atteste d’une démarche de travail sur lui-même approfondie, achevée ou en cours, ce travail étant bien distinct de sa formation.

3- Supervision

Le coach a un lieu de supervision de sa pratique.

4- Confidentialité

Le coach est tenu par le secret professionnel. Tout ce qui est partagé lors des séances reste confidentiel. Le Coach prend les précautions pour maintenir l’anonymat des personnes qui le consultent et en particulier, ne communique aucune information à un tiers sur une personne sans son accord exprès.

5- Bienveillance et Respect de la personne

Le coach se maintient dans une position de bienveillance, d’écoute, de respect de la personne. Il crée les conditions du respect des opinions, des décisions et des ressentis. Il crée un cadre suffisamment protecteur et permissif avec notamment le « droit aux émotions, droit d’être soi-même »

6- Espace de confrontation, honnêteté, sincérité

Si quelque chose ne convient pas au coaché ou au coach, ils s’autorisent à exprimer à tout moment ce qui leur semble important, pour régulation : se donner la permission de dire ce qui peut être utile pour le coaching et aider à avancer ensemble pour atteindre l’objectif fixé.

7- Co-responsabilité dans la réussite

Le coaché a un objectif de coaching qu’il aura défini avec le coach. Il s’engage à travailler pendant la séance et entre les séances pour atteindre son objectif.

Le coach est une personne ressource pour aider à l’atteinte de l’objectif.  Il est responsable du processus et met en œuvre tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande du coaché, le développement professionnel et personnel de celui-ci, y compris en ayant recours, si besoin, à un confrère. Le coaché reste néanmoins seul responsable de ses décisions.

8- Autonomie, indépendance

Le coach vise toujours à favoriser l’évolution et à permettre l’indépendance du coaché. Le coaching vise à développer l’autonomie du coaché.

9- Disponibilité et assiduité aux séances

Toute séance annulée 48h avant est due.